1/12

Les articles

Babi Green

Aristide Kouamé transforme les déchets rejetés par la mer en œuvres d'art

Aristide Kouamé est un jeune ivoirien engagé en faveur de la préservation de l'environnement. Il récupère des tongs échouées sur les plages d’Abidjan pour les transformer en œuvres d’art. Rencontre avec un artiste passionné et passionnant !


A propos :

Aristide Kouamé est un jeune artiste ivoirien âgé de 26 ans, titulaire d'un Diplôme d’Etude Supérieure Artistique (DESA) et d'un Master II en Peinture, de l’Ecole nationale des beaux-arts d’Abidjan. Il vit et travaille à Abidjan.

Inspiré par les pratiques de réutilisation des objets quotidiens, tels que les bidons, les sacs plastiques, les boites de conserve, etc., Aristide sillonne les plages d'Abidjan à la recherche de tongs échouées.


Une fois collectées, les semelles sont coupées en morceaux et assemblées en de grands collages pour créer des portraits.


« Ce sont les déchets que les gens ont jetés à la mer et la mer nous les ramène parce qu'elle n'en veut pas », affirme Aristide. C'est ainsi que l'artiste donne aux déchets une seconde vie, et lutte contre la pollution à Abidjan.


A travers cette démarche, il collecte aussi les traces, les empreintes laissées sur les tongs récupérés au bord de l’eau afin de « retracer un chemin qui semble effacé ».


L'artiste fabrique aussi sa propre peinture en broyant les restes de déchets pour en faire des tas de pigments technicolor.


Ses œuvres traitent de sujets relatifs à la question de l’identité, la récupération et bien d'autres préoccupations sociales.


Ses tableaux vont de grands portraits de leaders politiques et de défense des droits civiques, tels que Nelson Mandela, à des abstractions évoquant des maux de société tels que le changement climatique, le Covid-19 et l'inégalité des richesses.


Dans ses œuvres, on peut apercevoir des mots en français, en nouchi (langage vernaculaire ivoirien) ou en baoulé (ethnie du centre de la Côte d’ivoire).


Artistide nous explique que les lettres et mots utilisés sont considérés comme des liens entre les hommes, et constituent un héritage pour les générations futures, car dit-on : « les écrits parlent quand l’homme se tait. »


Fort de son talent, il a été finaliste au concours « Jeunes talents arts contemporain » de la Société Générale EN Côte d’Ivoire en 2020.


L'artiste a participé à plusieurs expositions en Côte d'Ivoire et à l'étranger, dont l'exposition collective « prémonition » qui s'est tenue en 2020 à la galerie Houkami d'Abidjan. En 2021, il a exposé ses dernières créations à la galerie Eureka d'Abidjan.


Chiffres clés :


Plus de 100 tableaux réalisés à ce jour.

6 expositions organisées à fin 2021.


Contacts :


https://www.facebook.com/aristide.kouame.161

Mail : aristidekouamepeintre@gmail.com






179 vues