top of page

Les articles

Babi Green

KAPECÉ, la marque de poivre bio issue de l'agroforesterie à Tiassalé

Faire du poivre ivoirien un produit d’exception au niveau mondial, telle est l'ambition de cette start-up ivoirienne crée en 2015. Pour ce faire, elle mise sur l’agroforesterie, un mode d’exploitation des terres agricoles associant des arbres matures et des cultures pour obtenir des produits bio tout en évitant de détruire les sols et la nature. On vous en dit plus.





A propos :


En Côte d’Ivoire, la filière poivre prend de l’ampleur. D’environ 20 tonnes en 2011, la production locale a atteint 180 tonnes en 2020. Sur l’ensemble du territoire national, on compte environ 80 grands producteurs de poivre.


La vulgarisation de cette culture a été rendue possible grâce aux multiples actions de promotion menées par le Centre national pour la recherche agronomique et la Coopérative des producteurs de poivre sélectionné de Côte d’Ivoire.


Toutefois, l’offre actuelle étant encore loin de répondre à la consommation locale qui s’élève à environ 300 tonnes par an, le pays comble ce manque avec des importations de la France, du Brésil, ou du Mali.


C'est ainsi que l’entrepreneur Jean Eudes Kacou, un passionné de culture et grand visionnaire lance la start-up KAPECÉ en 2015, avec pour objectif de faire reconnaitre sur le devant de la scène culinaire ivoirienne et internationale le poivre de Tiassalé, comme un produit d’exception.


Il reprend donc la plantation familiale et fait naître la toute première exploitation de poivre à Tiassalé.


L’idée n’était plus de seulement produire du poivre et de le vendre en vrac mais de produire du poivre plus qualitatif, plus sélectif afin d’accentuer sa particularité.


L'idée est de créer une production plus respectueuse de l’environnement. Pour ce faire, il KAPECÉ mise sur l’ l'agroforesterie, un mode d’exploitation des terres agricoles associant des arbres matures et des cultures pour obtenir des produits bio tout en évitant de détruire les sols et la nature.


Le poivre est mis en vente sous sa forme brute, mais aussi transformé notamment en confitures et pépites assaisonnées. Chaque paquet de poivre KAPECÉ garantit une origine unique et une récolte issue de la même production et de la même plantation.


La start-up possède aujourd'hui près de 16 000 pieds et produit deux tonnes par an.


Jean-Eudes Kacou ambitionne d'arriver à la même renommée que celle du poivre du Penja au Cameroun.



Quelques chiffres :


Près de 16 000 pieds de culture

Deux tonnes de poivre produits par an



Contacts :


Tel : (+225) 01 52 69 65 52

22 vues
bottom of page